Les créations lumineuses signées JeanLux.com sont belles et bonnes à la fois ! « Belles », car nous attachons une grande importance à l’esthétique de nos luminaires, pour magnifier votre intérieur et votre décoration. Et « bonnes », car nous travaillons dans une logique d’ écoconception : nous prenons en compte l’impact environnemental de notre luminaire tout au long de son cycle de vie.

 

L’ écoconception, qu’est ce que c’est ?

 

L’ écoconception s’attache au processus de fabrication d’un produit tout au long de son cycle de vie, afin de réduire au maximum ses effets négatifs sur l’environnement, tout en préservant ses qualités et ses performances.

Diminuer la quantité de matière dans son processus de fabrication, allonger sa durée de vie, facilité la réparation et son recyclage : ce sont les principes majeurs de l’ écoconception et voici comment nous essayons de les appliquer dans notre atelier.

 

La lustrerie, par nature propice au réemploi et à l’ écoconception

 

A l’origine, la lustrerie trouvait ses composants (tubes, câbles, écrous, visseries…) dans l’industrie du bâtiment, et particulièrement dans la boite à outils de l’électricien et du plombier.

Pour s’adapter à tous les intérieurs et à tous les espaces, les matériaux utilisés par ces corps de métier devaient pouvoir se raccorder rapidement et simplement.

Par exemple, pour rallonger un tuyau de cuivre trop court, on visse un nouveau morceau de tuyau au premier pour le rallonger. Quand il y a une fuite, on coupe un bout du tuyau là où il est percé pour visser (ou souder) un nouveau morceau, un peu comme un mécano géant. Ainsi, le plombier économise de la matière première (souvent fort chère), s’adapte parfaitement au besoin comme à l’espace, prépare et facilite une éventuelle réparation.

La lustrerie a gardé cet héritage dans son ADN, en s’adaptant bien sûr aux nécessités du design et de l’esthétique : les écrous sont plus petits, les tubes plus gracieux, les matériaux plus nobles et plus élégants… Mais on cherche toujours à préserver les ressources et à faciliter l’assemblage des éléments qui composent le luminaire.

NDLR – C’est vrai, ces remarques étaient justes il y a encore quelques dizaines d’années. Maintenant, la plupart des luminaires sont moulés, ce qui rend bien plus compliqué la réparation ou la revalorisation des éléments qui les composent… Mais nous avons bon espoir que l’industrie du luminaire se réapproprie les bonnes pratiques et ré-adopte un mode de production plus sage et plus profitable à tous.

Cependant, les tubes comme les éléments qui composent les lustres et les luminaires plus anciens sont vissés les uns aux autres, les câbles électriques connectés, les abats jours fixés à la douille et démontables… Avec un peu de dextérité et d’expérience, il est assez simple de démonter le luminaire pour en récupérer les pièces puis les ré-assembler afin de confectionner une nouvelle lampe, avec un twist plus moderne, un câble coloré plus en vogue, un abat jour dans l’air du temps. Bref, une belle et nouvelle vie pour ces matériaux.

 

Chez JeanLux, priorité à la revaloriation !

 

Nos luminaires ont tous une histoire : objets chinés sur les brocantes et les marchés le dimanche matin, nous passons également beaucoup de temps à écumer les kringwinkels (l’esprit des Petits Riens de la région flamande) pour dénicher d’anciens luminaires à revaloriser. Car si « le lustre de mémé » à peut-être un peu perdu de sa superbe, il n’en reste pas moins que les tubes en laiton doré qui le composent, la cloche qui sert à cacher les fils, ses abat-jour en opaline… n’en sont pas moins source d’inspiration et de revalorisation.

Avec créativité et en nous posant les bonnes questions sur nos produits, nous pouvons réemployer certains éléments de ces lustres et agir, à notre échelle, pour la préservation des ressources et de l’environnement.

 

L’ éconception nous permet de réaliser des économies et être plus compétitif en terme de prix

 

En désossant d’anciens lustres et de vieux luminaires, en revalorisant et en réemployant ces éléments, nous réalisons des économies importantes sur nos achats de matériaux. Neufs, la plupart des éléments de lustrerie ne sont pas bon marché.
Bien sûr, nous adaptons nos luminaires aux normes actuelles et ils ne peuvent donc pas être (pour le moment) à 100% issus du réemploi et du recyclage… Mais en nous appropriant au maximum des éléments récupérés sur d’anciens luminaires, nous baissons significativement nos couts de production : nos créations lumineuses sont plus profitables et nous pouvons proposer des lampes à la fois uniques et abordables.

Car c’est l’une des motivations principales de notre travail : ouvrir le design au plus grand nombre, grâce à une politique de prix juste, rémunératrice pour le créateur et raisonnable pour vous.

 

Des luminaires éco-conçus pour diminuer les couts d’entretien, de réparation et de recyclage

 

Avant de nous atteler à la réparation ou à la création d’un luminaire, nous nous demandons toujours si il sera facile pour l’heureux acquéreur de réparer et d’entretenir son nouvel achat.

 

-Des douilles standard pour vos luminaires

Par exemple, nos luminaires sont toujours équipés des douilles de type E27 ou E14 (le culot d’une ampoule à vis standard) pour pouvoir trouver facilement une ampoule à remplacer dans un commerce de proximité : pas besoin de commander sur le site d’un géant de la vente en ligne une ampoule fabriquée et envoyée depuis l’autre bout du monde.

 

-L’utilisation de la technologie LED facilitée

La plupart des ampoules LED sont aujourd’hui de type E27 ou E14. On ne force personne, mais si tout est fait pour vous encourager à vous approprier la technologie LED, moins énergivore, alors vous adopterez surement plus facilement cette bonne pratique, plus respectueuse de l’environnement.

 

-Une durée de vie augmentée

Les douilles que nous utilisons pour équiper nos luminaires cachent un autre intérêt : elles sont équipées d’un système de vis et de bague standard pour remplacer l’abat-jour en toute simplicité. Si il est usé ou passé de mode, nul besoin de changer tout le luminaire pour redonner un coup de jeune à votre décoration lumineuse : une solution simple et efficace pour augmenter la durée de vie de votre luminaire JeanLux.

 

-Un réemploi programmé

Si par hasard, après de nombreuses années d’amour tendre, vous êtes lassé de votre lampe et de votre décoration lumineuse ou si vous troquez votre bel appartement bruxellois contre une cabane au Canada, n’oubliez pas de déposer votre jolie lampe chez Les Petits Riens ou chez Kringwinkel : un autre ecodesigner ou bricoleur inspiré sera ravi de pouvoir facilement démonter votre lustre et récupérer les éléments qui le composent pour imaginer une nouvelle et belle création lumineuse.

 

Découvrez nos créations lumineuses upcycling et écodesign !

 

 

jeanlux.com - des lampes belles et bonnes à la fois
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest


Pierre Chevron  |  Créateur de luminaires et lighting designer  |  Bruxelles

Designer de luminaire et spécialiste en ambiance lumineuse, mon plaisir est de révéler le potentiel esthétique des objets et de magnifier l’espace avec un éclairage original et élégant.
Je chine pour vous des luminaires originaux et j’imagine des créations lumineuses poétiques et charmantes qui se fondent dans votre ambiance, éclairent avec chaleur et style l’âme de votre intérieur.

0
Connecting
Please wait...
Laisser un message

Nous ne sommes pas en ligne. Veuillez laisser un message.

Votre nom
* Email
* Votre question
Support en ligne

Besoin d'aide ? Discutons ensemble.

* Votre nom
* Email
* Votre question
En ligne
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

Laissez-nous vous aider. N'hésitez pas à nous laisser votre avis.

Comment notez-vous notre Helpdesk ?

Pin It on Pinterest

Share This